Avertir le modérateur

mardi, 07 décembre 2010

Le Jour du Roi – Abdellah Taïa (Prix de Flore 2010)

Abdellah-Taia-remporte-le-prix-de-Flore-2010-pour-Le-jour-du-Roi_reference.jpgDeux adolescents. Omar, le pauvre, et Khalid, le riche. L’un souhaiterait être l’autre. L’autre ne s’imagine pas bien différent de son ami. En apparence...

Dès les premières lignes, tandis qu’Omar rêve de sa rencontre avec le roi, le statut social se révèle être la principale angoisse du jeune garçon. On devine d’ores et déjà les graines de la jalousie qui germera au fil des pages. Ce dont on ne se doute pas, c’est de la dimension subversive de l’histoire qui va suivre.

Brisant les tabous religieux et culturels, Abdellah Taïa dresse un portrait critique et inattendu du royaume d’Hassan II. Un portrait dans lequel les musulmans consomment de l’alcool, l’adultère dicte sa loi, les mères de familles se prostituent et l’homosexualité est suggérée. Entre croyances religieuses et mystiques, les riches tiennent les rênes du pouvoir, opprimant les pauvres acculés aux pires malheurs.

Écrit par Tamara Writes dans Littérature française, Prix littéraire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : abdellah taïa, seuil, amitié, maroc, adolescents |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu