Avertir le modérateur

vendredi, 11 mars 2011

Mygale – Thierry Jonquet

Mygale.jpgRichard Lafargue est un chirurgien-plasticien de renom. Il séquestre Eve, jeune femme à la beauté parfaite, dans sa grande propriété du Vésinet. Vincent a été enlevé il y a quatre ans, un soir de fin d'été sur une route de campagne. En tuant un jeune flic père de famille, Alex est passé du statut de petit malfrat à celui criminel activement recherché.

Richard, Eve, Vincent et Alex sont les quatre personnages de ce roman polyphonique noir, très noir, qui plonge le lecteur dans un cauchemar. Quatre personnages que le lecteur va lentement découvrir, à coups d'informations aussi inattendues que sombres, distillées avec une inquiétante parcimonie. Quatre personnages dont le lecteur va peu à peu comprendre qu'ils sont liés par l'horreur. Et comme souvent dans les romans policiers, en tout cas ceux qui sont réussis, je ne peux pas en dire plus sans en dire trop...

Je peux en revanche ajouter que le récit de Thierry Jonquet est court, précis, percutant, presque imagé tant le ton est juste (on imagine sans peine une adaptation à l'écran). Si les ressorts et la construction de l'intrigue proprement dite ne révolutionnent pas le genre (flashbacks, dénouement final qui éclaire l'ensemble de l'histoire, scènes étouffantes, ton haletant), ils fonctionnent à la perfection. En revanche, le soin manifeste apporté à la psychologie des personnages fait basculer ce roman dans la cour de ceux qui poursuivent le lecteur longtemps après qu'il en ait lu la dernière page.

Mygale, choisi au hasard, était le premier roman de Thierry Jonquet que je lisais. Il ne sera évidemment pas le dernier (Moloch ?).

Écrit par Mélanie dans Policier, Thriller | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : thierry jonquet, folio, thriller, psychologie, chirurgie, crimes |

Commentaires

Pareil que toi, le premier que j'ai lu, mais j'en lirai probablement d'autres. Brrrrr !

Écrit par : Irrégulière | vendredi, 11 mars 2011

Irrégulière : d'autant qu'il est manifestement assez prolifique dans ses écrits. Ton choix est arrêté ?

Écrit par : Mélanie | vendredi, 11 mars 2011

C'est le meilleur Jonquet pour moi, pour le moment (j'en ai lu 5).

Écrit par : calypso | samedi, 12 mars 2011

C'est vrai que c'est le meilleur Jonquet ...
Mais, même un mauvais Jonquet, est un très bon livre !!!
Bonnes lectures !

Écrit par : Richard | samedi, 12 mars 2011

Calypso, Richard : c'est un peu décourageant de se dire que les autres romans ne surpasseront pas celui-ci. On m'a dit beaucoup de bien de Moloch, vous ne confirmez donc pas ?

Écrit par : Mélanie | samedi, 12 mars 2011

Je le note celui-la, un bon policier . Je ne connais pas cet auteur en plus.

Écrit par : Readpocket | mardi, 15 mars 2011

Pour en savoir plus sur ce formidable auteur, un petit tour ici : http://revue-texture.fr/spip.php?article359

Écrit par : Michel | mercredi, 17 août 2011

L'intrigue est efficace, mais j'ai trouvé de mon côté la plume de Jonquet un peu austère. Certes, les peintures psychologiques sont là, mais, peut-être gagné par la froideur de Lafargue, je ne suis pas parvenu à me laisser toucher pleinement par l'horreur de ce récit.
En tous cas, l'adaptation cinématographique que vous appeliez de vos voeux est là (La piel que habito de Pedro Almodovar) et quoique plus exubérante, je la trouve plus... humaine et troublante.

Écrit par : Emmanuel | jeudi, 15 septembre 2011

Pareil que toi: j'ai adoré. très court, prenant, original. J'en avais essayé un autre, Mémoire en cage, mais il était vraiment trop glauque à mon goût.

Écrit par : Nico | lundi, 16 janvier 2012

Je viens de relire Mygale. Viviane aussi a une mémoire en cage et un truc que je n'avais pas vu à la première lecture : quand Alex vient la voir à l'hôpital, c'est en fait juste après que les médecins ont dit qu'elle resterait toujours dans cet état. Or elle fixe la porte, derrière laquelle il reste, d'un air mauvais. Elle reste emmurée, mais le judas évoque une minuscule ouverture...sauf qu'elle n'a jamais pu être confrontée à ceux qui l'ont mise dans cet état, qu'ils n'ont jamais passé le seuil de sa porte.
Et j'aurais presque envie de relire Mémoire en cage, si je ne l'avais pas également trouvé très cru, très glauque. J'ai de loin préféré Mygale.
Par contre, le Manoir des immortelles mérite le détour.

Écrit par : lectiole | jeudi, 02 mai 2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu