Avertir le modérateur

lundi, 12 septembre 2011

La Couleur des sentiments - Kathryn Stockett

jacqueline chambon,kathryn stockett,segregation,racisme,60s,amérique kennedy,mississipi,jacksonJe savais que j'allais adorer ce livre, alors je le réservais depuis 3 mois pour mes vacances. Je l'attendais. Je l'ai dévoré en quelques jours. 

Le sujet principal, c'est celui du racisme et de la ségrégation raciale de l'Amérique des années 60. Pire, dans le Mississipi des années 60. Les bonnes noires versus les maitresses blanches et leurs bébés blancs. Les lois Jim Crow, les lynchages, les injustices, les préjugés, la souffrance, la peur et l'espoir du changement. Aussi l'amitié et le respect de certains, et surtout l'affection réciproque, profonde et inoubliable des bonnes pour "leurs" bébés.

Mais au-delà du racisme (mot qui n'est d'ailleurs écrit qu'une seule fois dans le livre, tant il est une norme), c'est la question de la différence entre deux personnes qui se pose. Sur quoi repose-t-elle ? La couleur, la situation sociale, les croyances, le sexe ?

Que se passe-t-il dans la tête de ces enfants lorsque leur regard change ? Lorsqu'ils acceptent la "limite" qui leur fait voir leur nounou d'un autre œil, qu'ils voient la "différence" entre blancs et noirs ?

Ce roman tisse des liens entre nous et ses personnages, il nous amène à les comprendre dans leurs choix et leurs contradictions. Ils sont dans leur jus, avec leurs rêves et leurs œillères. 

Ce retour aux années 60s, puritaines à souhait, m'a fait frémir. Au delà de la ségrégation, et au travers du quotidien de ces femmes (ce sont elles les héroïnes du roman), on découvre l'hypocrisie des rapports hommes-femmes à l'époque. Serait-il envisageable aujourd'hui de cacher une fausse couche à son mari ou son conjoint, parce que "ça ne se fait pas" ? Déni mis à part, évidemment.

J'ai été captivée par le ton (3 points de vues s'alternent : deux bonnes noires et une jeune femme blanche), l'intrigue (c'est un vrai page turner !) et les personnages très attachants (Aibileen et Minny surtout) de La Couleur des sentiments.

Commentaires

j'ai beaucoup aimé ce roman aussi et j'ai hâte de voir le film ! j'ai aussi aimé ton billet car il parle de ce que peu de billets ont parlé avant, notamment l'allusion à la fausse-couche et aux rapports homme/femme, que tu as très bien fait ressortir !

Écrit par : George | lundi, 12 septembre 2011

Merci George ! Je n'avais pas entendu parler du film, sais tu qui va le réaliser ? J'espère que le casting sera bon.

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 12 septembre 2011

L'alternance des points de vue donne en effet énormément de dynamisme à ce livre. J'ai ri, souri, pleuré même !

Écrit par : Aliette | lundi, 12 septembre 2011

Aliette : Tout à fait. Et je dois avouer que ça faisait un moment que je n'avais pas lu un "page turner" aussi sympa. Je l'ai lu très vite, impossible d'arrêter.

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 12 septembre 2011

ce livre à l'air génial, tu pourras me le prêter??? :)

Écrit par : Noémie | lundi, 12 septembre 2011

Acheté depuis quelques semaines...j'ai heures d'avion plus trois heures de voiture au total pour un aller-retour, je me demande s'il ne va pas me suivre?...

Écrit par : valou | lundi, 12 septembre 2011

Noémie : bien sûr, il t'attend !
Valou : Tu ferais bien ! Mais rassure-moi, c'est pas toi qui conduis...

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 12 septembre 2011

J'ai dévoré ce roman à sa sortie ... et il me tarde de voir l'adaptatioo cinématographique le 26 octobre sur nos écrans :-)

Écrit par : Marinouaustralie | lundi, 12 septembre 2011

Ca fait un petit bout de temps maintenant que j'hésite a lire ce libre. Mais grace a ce post, je vais peut-etre me laisser tenter...

Écrit par : Sj | lundi, 12 septembre 2011

Marinouaustralie : gourmande, je te reconnais bien là...
Sj : A trop lire qu'un livre est génial, je comprends qu'on prenne peur (d'être déçu(e) !). Mais je serai heureuse si ce post te fait sauter le pas !

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 12 septembre 2011

Ce bouquin est tout à fait faux-jeton.

Attendez plutôt un roman qui raconterait la vraie vie des "portugaises" à Paris dans les années 50-60.

Écrit par : Mary | mercredi, 14 septembre 2011

Mary : Tiens, je suis curieuse que tu me parles un peu plus de ce qui te fait dire ça. Pour ma part j'ai justement trouvé le ton sincère, et pas "faux jeton". Pour ce qui est des "portugaises à Paris dans les années 50-60", annonces-tu une publication particulière ?

Écrit par : Marie-Adélaïde | mercredi, 14 septembre 2011

Un joli roman mais pour moi ce n est pas le livre de l année. L on apprend rien de plus de ce que nous savons déjà. Quant a l adaptation cinématographique elle est décevante trop de points ne sont pas abordes

Écrit par : Nanounette | samedi, 24 décembre 2011

Nanounette : ah je j'irai pas voir le film, ça c'est certain

Écrit par : Marie-Adélaïde | samedi, 24 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu