Avertir le modérateur

lundi, 26 septembre 2011

Le Goût des pépins de pomme - Katharina Hagena

Gout-des-pepins-de-pomme.jpgUn très joli livre sur la puissance du souvenir.

Quand Iris hérite de la maison de sa grand-mère, elle ne songe d'abord pas à la garder. Mais la maison de Bertha est à elle seule une énorme madeleine de Proust. A chaque porte, chaque robe, chaque pommier, Iris retrouve un peu de la vie d'antan. Sa grand-mère Bertha, sa mère et ses tantes, sa cousine, son amie et elle, ont empli la maison et son jardin de leurs rires, de leurs rêves et de leurs secrets. Des générations de femmes qui ne se comprennent plus aujourd'hui.

Iris plonge dans ses souvenirs à corps perdu, sans réaliser ce qui l'attend. Elle tente de remonter le fil de son histoire et elle découvre les tabous et les non-dits qui la jalonnent. Car Le Goût des pépins de pomme est aussi un livre sur l'oubli, celui de la maladie et celui que l'on s'impose, parce que la vérité est trop dure ou pas assez convenable.

Chaque page de ce livre est imprégnée de senteurs (pommes boscop ou cox orange, baies, lupins, romarin...) et ce coin de campagne dans l'Allemagne du Nord est si charmant qu'il me réconcilie avec les souvenirs que j'en avais. L'auteure (qui a les connaissances d'un herboriste, ou du moins d'un jardinier), ne nous épargne en effet aucune plante, aucune essence d'arbre, de mousse ou de fleur. 

C'est un livre à lire si possible dans une maison de famille ! C'est ce que j'ai fait, et je pense que mon plaisir en a été décuplé.

Si vous aimez ce livre, vous aimerez aussi Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

Écrit par Marie-Adélaïde Gervis dans Littérature étrangère | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : katharina hagena, Éditions anne carrière, famille, maison, souvenir, enfance, mémoire |

Commentaires

Une amie m'a prêté cet ouvrage.
Il est riche en détails, on est sur l'émotion, les impressions (le souvenir, le non-dit)...
Il m'a laissé mélancolique, et je ne sais pas trop d'où ça vient.
J'ai aimé, mais ce ne fut pas un coup de coeur.

Je recommande quand même le livre, il vaut le coup d'oeil.

Écrit par : Porcelaine | lundi, 26 septembre 2011

Tout à fait, on est dans l'émotion...ça ne m'étonne pas qu'il t'ai fait cet effet là, il m'a moi même rendue un peu mélancolique !

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 26 septembre 2011

Le dernier des nombreux livres que j'ai lus pendant mes vacances. Beaucoup de mélancolie c'est vrai ! Un livre sur la mémoire, sur la famille qui doit toucher chacun et chacune selon son age et son histoire........

Écrit par : martine | lundi, 26 septembre 2011

Oui, Martine, c'est vrai, toutes les générations sont présentes.

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 26 septembre 2011

j'en ai lu du bien et du mal à propos de ce roman...et j'hésite toujours un peu...mais je pense cédzer à un moment pour le lire...

Écrit par : valou | lundi, 26 septembre 2011

Ce livre n'est pas long mais il ne faut pas être pressé pour le lire. Alors prends ton temps, le bon moment viendra de lui-même !

Écrit par : Marie-Adélaïde | lundi, 26 septembre 2011

Cela semble être une lecture troublante de sensibilité et d’émotions. Merci d’avoir pris le temps de lire ce livre pour nous en faire un résumé. C’est très apprécié.

Écrit par : Ecrire un roman | mardi, 27 septembre 2011

Merci pour ce très aimable commentaire, "Ecrire un roman" ;)

Écrit par : Marie-Adélaïde | mardi, 27 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu