Avertir le modérateur

lundi, 04 avril 2011

Femmes contre nature – Léa Godard

Femmes contre nature.jpgC’est en lisant un billet de l’Ogresse, que j’ai appris que les éditions Emue célébraient la journée de la femme en proposant le téléchargement gratuit de l’ouvrage Femmes contre nature. Deux clics plus tard, je recevais la version PDF de ce recueil plein de promesses.

12 nouvelles, soit 12 portraits qui mettent l’accent sur les défauts (plus ou moins gros) de 12 femmes modernes. De la jalouse à la pucelle, en passant par la vieille fille, la poilue ou encore l’alcoolique, ces 12 héroïnes se considèrent « contre nature »… Ou pour être plus exacte, la société les considère comme telles, car elles n'entrent pas dans la norme.

Au final, j’ai découvert 12 histoires ordinaires. Si chaque texte a le mérite d’être bien écrit, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, ni à saisir ce qui rendait ces femmes si particulières. Aucune n’est parvenue à me faire rire, pleurer ou même m’indigner… Or l’enjeu de l’écriture de nouvelles, c’est précisément de parvenir à susciter de tels sentiments en très peu de temps.

Écrit par Tamara Writes dans Littérature française, Nouvelles | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : léa godard, emue, nouvelles, portraits, femmes, numérique |

vendredi, 01 avril 2011

Urban rivals - Tourriol, Zucchi et Vigneau

urban-rivals-tome-1-cover.jpgSi vous avez des ados "gamers" dans votre entourage, ne cherchez plus, cette BD est faite pour eux.

Avis aux fans de MMOG (massively multipayer online game) qui ont joué à Urban rivals en ligne !

Autant le dire d'emblée, je ne suis pas trop la cible...

Mais mon frère, qui n'est pourtant plus vraiment un ado, l'a trouvée super. Il est de la génération des gamers qui ont joué des nuits entières à Dark Age of Camelot et Asheron's Call (je pense que ça marche aussi pour ceux qui jouent à World of Warcraft ! ).

Car Urban rivals, c'est d'abord un jeu en ligne, avec 14 millions de joueurs dans le monde. Je vous laisse imaginer : des clans, des combats de rue, des gentils, des méchants, une bonne dose de violence mais aussi des valeurs positives (on est du côté des gentils, hein).

Moi qui n'ai jamais joué à ce jeu, j'ai pourtant passé un bon moment. Pas inoubliable, certes. L'intrigue n'est pas fulgurante, mais le personnage principal, Scott (un ado) est attachant. On évolue avec lui dans Clint City, une ville à la Sin City, infestée de voyous de tous calibres. La fin appelle un deuxième tome, évidemment, mais cette fois-ci je passerai mon tour.

Par contre faites attention, mon fils de 3 ans est tombé sur la couverture et il en a fait des cauchemars ! C'est vrai qu'elle fait un peu penser à Orange mécanique...

Merci à @tourriol de m'avoir fait décrouvrir ce nouvel univers !

Écrit par Tamara Writes dans BD, Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : kantik, tourriol, zucchi, vigneau, urban rivals, jeunesse, ados, jeux vidéo, mmog, réseau, combats |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu