Avertir le modérateur

vendredi, 27 janvier 2012

Gagnez nos 5 livres jeunesse préférés grâce à MyBoox

Ce billet est désormais disponible sur la nouvelle adresse du blog : http://www.lectricesandthecity.fr/gagnez-nos-5-livres-jeu...

vendredi, 18 novembre 2011

La dispute - Norbert Landa et Tim Warnes

dispute, tim warnes, mijade, enfant, jeunesse, livre

Petit rappel avant de lire ce billet : vous pouvez voter pour ce blog au concours des blogueuses ELLE !!! (1 fois par jour jusqu'au 2/12)

Rien de plus fondamental que la beauté des illustrations dans un livre pour enfants ! Tout est poésie et simplicité dans celles de Tim Warnes. Le grand format de cette édition les met d'ailleurs très bien en valeur.

Mais ce livre a bien plus que de belles illustrations, il a aussi une histoire touchante et éducative. La Dispute est un livre accessible pour les jeunes enfants tout en étant assez profond. Il met en scène l'amitié d'un ours et d'un lapin, inséparables compagnons... jusqu'au jour où ils découvrent ensemble un objet inconnu qui va les diviser, chacun y voyant son propre reflet, et chacun le voulant pour soi. Le quiproquo s'installe, et avec lui, la distance et la tristesse.

Le manque de l'autre va néanmoins leur faire faire à tous deux le pas nécessaire pour se retrouver et savourer ensemble la vision de leur deux visages réunis.

J'aime beaucoup cette histoire qui montre de façon claire la différence entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Que vaut-il mieux, avoir raison ou avoir un ami ?

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : mijade, enfant, littérature jeunesse, dispute, éducation, amitié |

lundi, 07 novembre 2011

La Petite grenouille qui avait mal aux oreilles - Voutch

voutchJe suis absolument fan de ce livre !

C'est un hymne au bon sens et à l'écoute de l'autre. On suit une petite grenouille qui a très mal aux oreilles et qui passe la journée de médecins en batraciologues et de grenouillo-oreillistes en pédiatro-grenouillopathes. Personne ne s'estime compétent pour la soigner, "ah mais vous êtes une grenouille", "ah mais vous êtes un enfant", "ah mais je ne suis pas spécialiste", etc. 

Mais personne ne l'a vraiment écoutée parler de son mal. A la fin de la journée la grenouille a toujours très très mal et personne n'a réussi à la soulager, ah ses pauvres oreilles ! 

Quand enfin quelqu'un (vous verrez bien qui...) lui pose la question plus pragmatique "montre moi donc exactement où tu as mal", la petite grenouille désignera finalement ses pieds, engoncés dans des baskets trop petites. Et il aura suffit qu'elle les retire pour ne plus souffrir.

Le bon sens, on a dit ! Et oui, parce qu'il faut parfois se rappeler qu'un enfant reste un enfant et ne pas attendre de lui les connaissances ou les mots d'un adulte.

Cette histoire marche d'ailleurs très bien auprès de mes garçons, pour peu qu'on prenne son rôle de conteur au sérieux (il ne faut pas hésiter à surjouer les "houyouyouye" et autres "ayayaye" !).

Écrit par Tamara Writes dans Humour, Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voutch, circonflexe, enfant, malade, écoute |

mercredi, 28 septembre 2011

Le ventre de maman - Sophie Lebot

Ventre de maman Sophie Lebot.gifOn m'avait parlé du Ventre de maman quand j'étais enceinte de mon second fils. Je cherchais un moyen de préparer mon aîné à l'arrivée de son frère...

Au départ, l'histoire de ce garçon qui s'inquiète parce que ça maman devient bizarre et grosse ("elle a avalé un ballon, c'est sûr !") l'avait laissé indifférent. Pire, il m'évitait dès que je voulais la lui lire (il me voyait venir, avec mes gros sabots). 

Et puis un jour, il y a eu le déclic. Tous les jours il fallait que je lui lise, il allait le chercher tout seul. Aujourd'hui encore, alors qu'ils ont 4 et 2 ans, il me le demande régulièrement.

Il faut dire que Le ventre de maman met le doigt sur les incompréhensions ("mais pourquoi tout le monde trouve normal ce qui arrive à maman ?"), les pulsions ("j'ai voulu dégonfler le ventre de maman avec mon épée de bois, mais elle était fâchée"), et les besoins de se rassurer ("maman m'a dit que son cœur grossissait en même temps que son ventre").

Je suis très contente d'avoir Le ventre de maman sous la main pour désamorcer les jalousies inévitables qui pointent leur nez de temps en temps. Parce que comme il est écrit à la dernière page, "c'est chouette d'avoir un p'tit frère".

Vous avez aimé ce livre ? Alors vous aimerez Grosse Colère !

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sophie lebot, lito, jalousie, éducation, grossesse, enceinte, petit frère |

vendredi, 26 août 2011

Lectures de notre adolescence - La Lampe ardente - DELLY

DellyQuand j'étais adolescente, j'étais friande des Delly, ces romans à l'eau de rose du début du siècle dernier, que ma maman dénichait pour moi dans les brocantes.

J'adorais ces histoires d'amour désuètes entre (c'était toujours la même intrigue) une jeune fille pieuse, douce et pauvre et un jeune homme dur, malheureux et riche.

J'adorais rêver sur ces pages et j'en ai gardé un souvenir ému. Jusqu'à ce que j'en relise un ce mois-ci, maintenant que je suis une femme active, mariée et maman. Quelle douche froide !

J'ai découvert la perversion de lire de tels romans à un âge où l'on forme sa personnalité, j'ai pris conscience de tous les dommages collatéraux que ces romans avaient engendrés chez moi... J'ai en effet mis du temps à me défaire de ces idéaux dépassés, de ces schémas surannés. J'avais une vision du couple totalement biaisée, et m'en défaire a été un effort conscient.

Aujourd'hui je conseille à toutes les jeunes filles de fuir ces romans comme la peste, elles risqueraient de passer à côté de leur vie.

Édité chez Tallandier, 1939

vendredi, 12 août 2011

Lectures de notre enfance - L'Oiseau de pluie - Monique Bermont et Kersti Chaplet

Concernant les lectures de la petite enfance, après émilie j'ai un autre fort souvenir: L'Oiseau de pluie. Un joli petit album dont j'aimais beaucoup les illustrations et qui est en fait un conte africain sur l'importance de la liberté. Ces histoires d'Afrique, de grand sage et d'oiseau majestueux capable de la pluie ou du beau temps me fascinaient.

flammarion, père castor, monique bermont, kersti chaplet, afrique

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : flammarion, père castor, monique bermont, kersti chaplet, afrique |

lundi, 08 août 2011

Lectures de notre enfance - Un jour de bonheur de Pearl Buck, illustré par Marcel Marlier

Pearl Buck, Marcel Marlier, Casterman, enfance, voyage,Japon Après avoir réfléchi, si je ne devais retenir qu’un seul ouvrage de mes années d’école primaire, alors je choisis Un jour de bonheur. Ce livre est mon prix de fin de d’année de CE1, c’est la maîtresse Madame Gars, qui me l’a donné. Il raconte l’histoire de deux petites filles qui embarquent avec leur maman dans un bateau à destination… du Japon (et oui, première édition en 1960 !). Elles s’appellent Jane et Nora, et l’une est aussi calme et brune que l’autre est turbulente et blonde. Arrivées à destination, elles rencontrent un vieux Monsieur qui va leur faire découvrir les merveilles du Japon.

C’est en ressortant ce livre (que j’ai précieusement conservé) que j’ai compris pourquoi il me plaisait tant… L’illustrateur n’est autre que Marcel Marlier, le « papa » de Martine ! Et comme je l’expliquais il y a quelques jours, Martine est si belle qu’elle était une véritable icône à mes yeux… Ce livre me fait également penser très fort à mon père qui, pour m’aider dans mes premiers pas de lectrice, a lu un chapitre avec moi tous les matins de l’été 1984 !

J’ajouterai enfin que ce n’est que tout récemment que j’ai découvert que l’auteure, Pearl Buck, a été la première femme à se voir décerner le Prix Pulitzer en 1932 et qu’elle a aussi reçu le Prix Nobel de littérature en 1938.

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pearl buck, marcel marlier, casterman, enfance, voyage, japon |

vendredi, 05 août 2011

Lectures de notre enfance - Après la pluie le beau temps - La Comtesse de Ségur

Quand on parle de littérature jeunesse, une des plus belles références citées est bien souvent la Comtesse de Ségur. Tamara vous en a d'ailleurs parlé récemment !

A l'ombre de ses romans les plus connus (Les Petites filles modèles, Les Malheurs de Sophie ou encore L'Auberge de l'ange gardien), il y a celui que j'ai préféré enfant : Après la pluie le beau temps. Outre les ressorts classiques (l'enfance, les bêtises, l'autorité des adultes, le cercle familial, la campagne, le chagrin, etc.) s'en trouve un autre qui m'a parlé dès mon plus jeune âge : la romance.

Ah, l'infâme Georges ! Ah, le beau Jacques...

segur,enfance,petites filles modeles

Écrit par Tamara Writes dans Littérature classique, Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : segur, enfance, petites filles modeles |

lundi, 01 août 2011

Lectures de notre enfance - Les Petites filles modèles - La Comtesse de Ségur

Malgré ma peau noire et mes cheveux crépus, je m'imaginais sans la moindre hésitation me fondre parmi les personnages des Petites filles modèles. La Comtesse de Ségur maniait cette féerie de l'enfance d'une plume si magique, qu'après cette première lecture, j'ai dévoré toute son œuvre avant la fin du CE2.

LES PETITES FILLES MODELES.jpg

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : la comtesse de ségure, enfants, sages, hachette |

vendredi, 29 juillet 2011

Lectures de notre enfance - une journée d'émilie - Domitille de Pressensée

g.p rouge et or,domitille de pressensé,jeunesse,apprentissageQuand nous avons décidé de faire cette série sur les lectures de nos enfances, je me suis demandé de quoi j'allais bien pouvoir vous parler... j'ai tellement de souvenirs liés aux livres! Comme quoi c'est important de lire des histoires aux enfants, ils s'en rappellent encore 30 ans après.

Je me souviens donc avec détails d'une journée d'émilie. Je l'ai ressorti de ma bibliothèque pour vous montrer, photos à l'appui, que c'est l'un des albums sur lesquels j'ai appris à lire. Chaque mot reconnu était consciencieusement entouré jusqu'à ce que je comprenne l'ensemble de la phrase. Les histoires sont particulièrement simples et tout est écrit en lettres minuscules pour plus de compréhension. Et ça fonctionne!! Je trouvais émilie et ses petits copains tellement mignons... Je me demande si elle a encore des adeptes aujourd'hui...

IMG_0452.JPG

Écrit par Tamara Writes dans Littérature jeunesse | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : g.p rouge et or, domitille de pressensé, jeunesse, apprentissage |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu