Avertir le modérateur

lundi, 26 décembre 2011

Madame Bovary - Gustave Flaubert

bovary poche.jpgCe billet est désormais disponible sur la nouvelle adresse du blog : http://www.lectricesandthecity.fr/madame-bovary-gustave-f...

Écrit par Marie-Adélaïde Gervis dans Littérature classique, Littérature française | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : bovary, flaubert, livre de poche, scandale, chef d'oeuvre |

mercredi, 30 novembre 2011

Chronique d’une mort annoncée – Gabriel Garcia Marquez (J-2 !)

Petite pause dans le marathon des pastiches, pour reparler de ce qui nous anime : les livres ! Nous en profitons d'ailleurs pour remercier tous nos lecteurs qui nous ont envoyé des poèmes et pastiches en l'honneur de cette semaine un peu particulière. 

livre de poche,colombie,assassinat,fatalité,honneur

Mais comment diable est-il possible que les frères Vicario soient parvenus à assassiner leur ami Santiago Nasar alors que tout leur petit village était au courant de leur dessein ? Comment se fait-il qu’aucune des nombreuses personnes qu’ils ont croisées ce matin là n’ait réussi à les dissuader, de gré ou de force, de mettre à exécution leur funeste projet ?

C’est autour de ces questions que Gabriel Garcia Marquez dresse lentement la toile de son intrigue, dont la fatalité de l’issue est connue dès les premières phrases de cette incroyable nouvelle. Et c’est bien ce qui fait l’immense talent de l’auteur : alors que le lecteur sait d’emblée que Santiago Nasar va mourir, il se met, page après page, à espérer pouvoir modifier le dénouement de l’histoire.

Avec Chronique d’une mort annoncée, récit d’autant plus dense qu’il est court, où l’honneur et la fatalité sont érigés au rang de préceptes quasi-divins, Gabriel Garcia Marquez (qui n’avait pas encore reçu le prix Nobel de littérature) démontre la force de son talent, qui éclatera aux yeux de tous avec Cent ans de solitude.

Et pour nous soutenir au Grand prix des blogueuses ELLE 2011, une seule adresse : http://www.elle.fr/Site/Grand-Prix-des-Blogueuses-ELLE-20...

Écrit par Mélanie dans Littérature étrangère | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : livre de poche, colombie, assassinat, fatalité, honneur |

vendredi, 23 septembre 2011

Lipstick Jungle - Candace Bushnell

Livre de poche, Candace Bushnell, femme, pouvoir, argent, amourDu fin fond de ma campagne vendéenne, alors que ma seule préoccupation était de savoir si le temps me permettrait d’aller à la plage, j’ai lu Lipstick Jungle

J’étais en vacances, je voulais une lecture facile… ça a été le cas. Le style de Candace Bushnell est efficace, on tourne les pages sans aucune difficulté.

Mais bon… Je n’ai pas du tout accroché avec l’intrigue : en gros, la vie de Nico, Wendy et Victory, trois new-yorkaises parmi les 50 femmes les plus puissantes de New-York. Et les pauvres chéries sont tellement riches que ça en devient difficile avec les hommes… Wendy a un mari trop intéressé. Victory trouve un mec plus fortuné qu’elle, et vous comprendrez bien que c’est compliqué à gérer. Nico a un jeune amant, ce qui lui pose des problèmes existentiels (tromper c’est vraiment pas bien, surtout avec plus jeune que soi). Un questionnement moral qu’elle n’a plus du tout dès qu’il s’agit de travail, puisqu’elle écrase tout ce qui bouge (surtout des hommes) pour pouvoir gravir les échelons.

Loin de moi l’idée de remettre en cause le « girl power » mais j’ai trouvé ça cliché et superficiel. Je suis vraiment passée à coté de ce roman. Ces histoires de nanas quadragénaires m’ont vite saoulée, presque irritée. Comme quoi, en vacances, la « chick lit » n’est pas forcément une valeur sûre.

Écrit par Noémie dans Chick Lit', Littérature étrangère | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : livre de poche, candace bushnell, femme, pouvoir, argent, amour, new-york |

vendredi, 02 septembre 2011

Les Prétendants - Cécile David-Weill

Les prétendants.jpgComme toutes les jeunes filles de bonne famille, Marie et Laure Ettinguer se distinguent de leurs semblables par leur éducation. Une éducation qui enseigne l’argent comme une évidence, l’étiquette comme un sacerdoce et le raffinement comme un accessoire capable de parer d’élégance la tenue la plus insignifiante. Telle est l’atmosphère du livre Les Prétendants, de Cécile David-Weill.

Pour empêcher la vente de l’Agapanthe, leur luxueuse maison de famille, les deux sœurs organisent un casting. Elles espèrent ainsi sélectionner des maris suffisamment riches pour s’offrir la somptueuse villa qu’elles chérissent depuis l’enfance. Ainsi, les candidats fortunés défilent à l’Agapanthe. Scrutés sous tous les angles, pas un ne soupçonne le véritable motif de sa présence parmi les autres visités (tous plus ou moins habitués).

Très vite, on se rend compte que l’intrigue principale n’est qu’un prétexte pour cette chronique raffinée, qui décrit un mode de vie désuet, rythmé par le confort et la volupté. Cécile David-Weill dresse avec finesse et subtilité les petits travers de la haute société. Entre snobisme et médisance, posture intellectuelle et mépris de la vulgarité, elle nous entraîne au cœur des préoccupations d’une certaine élite. Et que le milieu vous soit étranger ou pas, l’envie vous prend de souhaiter cette vie de rêve, parmi les gens bien nés.

 

Écrit par Tamara Writes dans Littérature française | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : cécile david-weill, livre de poche, famille, luxe, argent, mariage |

lundi, 22 août 2011

Lectures de notre adolescence - L'Esprit de famille - Janine Boissard

livre de poche, janine boissard, la marette, familleEn 4ème (ou 3ème? oh la la ça me semble si proche et si loin en même temps) ma prof de français avait dressé une liste de romans à lire pendant les grandes vacances. Parmi ceux-ci il y avait L'Esprit de famille de Janine Boissard (en 6 tomes), qui selon elle se bouquinait avec un chocolat et des tartines... Ça m'avait convaincu, et surtout j'avais trouvé la série complète à la médiathèque. Je ne me rappelle pas toutes les intrigues, mais juste que pour l'ado que j'étais, c'était parfait.
Cette saga familiale racontait la vie de quatre soeurs adolescentes au début des années 80 : les relations avec les parents, les premiers amours et grandes déceptions... C'est très léger, construit comme une bonne série TV. Je les ai dévorés!

Écrit par Noémie dans Littérature française | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : livre de poche, janine boissard, la marette, famille |

lundi, 27 juin 2011

Résultats du concours Katherine Pancol

Voici venu le temps de connaître le nom des gagnants de ce premier concours Lectrices and the City.

On commence par la liste des participants (classés par ordre chronologique de publication des commentaires) :

1. L'Irrégulière | lundi, 13 juin 2011

2. Celebrite | lundi, 13 juin 2011

3. King72 | lundi, 13 juin 2011

4. Esthele | lundi, 13 juin 2011

5. Bouquinovore | lundi, 13 juin 2011

6. Marinouaustralie | lundi, 13 juin 2011

7. Estellecalim | lundi, 13 juin 2011

8. Sabouche | lundi, 13 juin 2011

9. Corinneb | lundi, 13 juin 2011

10. GOTHIKA | lundi, 13 juin 2011

11. Andaf | lundi, 13 juin 2011

12. Hopeyouare | lundi, 13 juin 2011

13. Argane | lundi, 13 juin 2011

14. Soony | lundi, 13 juin 2011

15. Martylo | mardi, 14 juin 2011

16. Lanyla | mardi, 14 juin 2011

17. Priscilla | mardi, 14 juin 2011

18. Coralie | mardi, 14 juin 2011

19. Claire | mardi, 14 juin 2011

20. Dotty | mardi, 14 juin 2011

21. Mademoiselle | mardi, 14 juin 2011

22. Adeline L | mardi, 14 juin 2011

23. Herisson08 | mardi, 14 juin 2011

24. Web Design Mauritius | mercredi, 15 juin 2011

25. LeX | mercredi, 15 juin 2011

26. Jonath666 | mercredi, 15 juin 2011

27. Guillebeau Chrystelle | mercredi, 15 juin 2011

28. Nellyrob | mercredi, 15 juin 2011

29. Robert Laurent | mercredi, 15 juin 2011

30. Aliette | vendredi, 17 juin 2011

31. Iwona46 |dimanche, 19 juin 2011

32. Marcuslion66 | dimanche, 19 juin 2011

33. Lily's weeks | lundi, 20 juin 2011

34. CatherineA | lundi, 20 juin 2011

35. Anasol | lundi, 20 juin 2011

36. Agathe | mercredi, 22 juin 2011

37. Ecrit par : marteh | samedi, 25 juin 2011

 

Puis nous avons laissé le célèbre Randomizer opérer. Et les gagnants sont…

Concours Katherine Pancol.jpg
  • Nellyrob, qui porte le numéro 28, remporte le lot 1 (un livre du dernier tome de Pancol, Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi.
  • Andaf, dossard numéro 11, gagne le lot de 3 carnets de Joséphine spécialement édités pour l'occasion.

Féliciations à vous deux. Merci de nous envoyer votre adresse par mail à nous(@)lectricesandthecity(point)fr, afin nous transmettions vos coordonnées à l’équipe du Livre de poche qui se chargera de vous adresser votre cadeau.

Nous tenons à vous remercier pour les nombreuses participations et nous espérons vous rencontrer lors de l’After work avec les Lectrices and the City qui se déroulera au Yono Bar le 7 juillet prochain. Pour les inscriptions, direction notre page Facebook que ça se passe.

Belle semaine sous le soleil !

Écrit par Tamara Writes dans Challenges, concours & Tags | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : concours, jeu, cadeaux, katherine pancol, livres, carnets, livre de poche |

lundi, 13 juin 2011

Katherine Pancol, le concours !

J’espère que ce lundi 13 juin vous portera chance, puisque nous vous invitons à participer au premier concours Lectrices and the City, organisé en collaboration avec Le Livre de Poche.

Depuis le 1er juin, Le Livre de Poche publie Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi de Katherine Pancol. Pour fêter cet événement, vous pouvez multiplier les chances de gagner des livres et de la papeterie Katherine Pancol.

Sur Lectrices and the City, nous mettons deux lots en jeu :

- un livre du dernier tome de Pancol, Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi,

- un lot de 3 carnets de Joséphine spécialement édités pour l'occasion.

Pour participer, il vous suffit de laisser un commentaire dans lequel vous préciserez le personnage que vous préférez parmi la galerie de portraits qui évolue dans la trilogie : Les Yeux Jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues et Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi.

***** CHANGEMENT DE REGLE le 13 juin à 13h23 **** : pour participer, il suffit de laisser un commentaire sur ce billet! Ainsi, même ceux qui n'ont pas lu les livres peuvent jouer!

Les Yeux Jaunes des crocodiles.jpgLa Valsae lente des tortues.jpgLes écureuils de Central Park.jpeg

Les commentaires resteront ouverts jusqu’au 26 juin 2011. Après tirage au sort, les résultats seront publiés sur notre blog le lundi 27 juin 2011.

N’hésitez pas à relayer l’information sur vos blogs, sur Twitter et sur Facebook !

Vous pouvez également tenter votre chance sur le mini-site dédié à la trilogie de Katherine Pancol :

Dans ce mini-site vous retrouverez :

- un jeu-concours permettant de faire gagner des lots de trois carnets de Joséphine,

- un générateur de titres « à la Pancol » (tellement drôle à utiliser !),

- une rubrique « Posez votre question à Katherine Pancol » (mais je ne sais pas si elle répondra !), - la biographie de Katherine Pancol, des résumés, citations de la presse, des avis, des vidéos sur les trois romans précédemment cités.

A vous de jouer !

Bannière horizontale.jpg

 

Écrit par Tamara Writes dans Challenges, concours & Tags | Lien permanent | Commentaires (47) | Tags : concours, jeu, cadeaux, katherine pancol, livres, carnets, livre de poche |

vendredi, 12 novembre 2010

Mange prie aime - Elizabeth Gilbert

mange_prie_aime1.jpgUn mois de lecture par intermittence et sans grand plaisir pour terminer ce livre sans grand intérêt.

Je ne me souviens d'ailleurs plus vraiment pourquoi je l'ai acheté. Son statut de bestseller peut-être.

Elizabeth Gilbert, écrivaine trentenaire pétulante et bavarde, nous raconte son année loin de New-York, où elle vient de divorcer douloureusement. Elle a décidé de voyager pour s'apaiser, se retrouver et accessoirement fuir la dépression.

Dans un style brouillon dans lequel on se perd rapidement, "Liz" nous emmène successivement en Italie, où elle ne fait que manger, en Inde où elle ne fait que prier, et à Bali où elle ne fait qu'aimer. On rencontre des personnages pittoresques et attachants (un intellectuel italien, un baroudeur texan, un sorcier balinais, etc.) mais le rythme du voyage nous empêche de nous attarder à mieux les découvrir.

Si cette expérience de quête intérieure est en soi digne d'intérêt, son rendu est malheureusement assez difficile d'accès. L'auteure nous perd, à grands renforts de flash-back et de considérations plus égocentriques que spirituelles.

Je ne retiendrai finalement que trois passages : la description d'une pizza napolitaine à faire saliver (mais où est cette pizzeria ?), son expérience de la transcendance dans un ashram indien (méditation, frissons, visions) et le moment où elle cède enfin au séduisant quinqua brésilien.

Je me demande d'ailleurs si je n'ai pas tenu jusqu'au bout uniquement parce que j'attendais ce charmant personnage masculin.

Les impressions de Tamara : Un long mois... C'est en effet la durée moyenne nécessaire pour venir à bout de cet ouvrage. Alors que je pensais me plonger dans le récit touchant d'une femme qui ose changer de vie, je me suis ennuyée à parcourir le catalogue d'une auteure privilégiée en quête d'inspiration. Bref, le manque d'émotion me lasse profondément.

Écrit par Marie-Adélaïde Gervis dans Littérature étrangère | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : elizabeth gilbert, bestseller, livre de poche, voyage, cinema, julia roberts, javier bardem |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu